L’existence de Dieu et du mal ne sont-ils pas incompatibles ?

L’objection la plus fréquente et la plus forte contre l’existence de Dieu est l’existence du mal. Un Dieu bon n’a pu faire un monde ou le mal soit présent. Après avoir donné brièvement, en résumé la réponse de l’Église dans le catéchisme de l’Église catholique, les articles qui suivent proposent de poursuivre la méditation sous divers éclairages.

Toutes les religions et toutes les philosophies, toutes les sciences sont une tentative pour résoudre l’énigme du mal. Mais presque toutes ont en commun de l’éluder ou conduise à une impasse

La révélation transmise par l’Église apporte la réponse la plus cohérente. Elle éclaire de la lumière de la révélation la démarche rationnelle de l’esprit humain.
Mais elle suppose pour être reçue une conversion du cœur, un regard spirituel sur le mystère du Christ.

Pour tenter d’expliquer pourquoi Dieu a crée un monde dans lequel se trouve de la souffrance il est impossible de ne pas méditer sur les raisons pour lesquels Dieu a crée.

Il faut aussi se demander qu’elle est la nature du mal et les raisons de sa présence dans le monde.
Nous verrons alors que Dieu n’a pas crée le mal.

S’il ne l’a pas crée, il le permet. Pourquoi ?